Archives pour la catégorie Critiques/ »Coup de Gueule »

Puisque Lambersart est bien gérée, nos enfants seront privés de gouter!

Lors du dernier Conseil Municipal, le
Maire et son équipe se targuaient d’avoir une
« gestion toujours plus rigoureuse de la ville, en
diminuant le coût de fonctionnement, tout en ne touchant
pas à la qualité de service rendu aux habitants »,
et donc sans augmenter les impôts.

Les économies sont d’ailleurs si
extraordinaires au final, année après année, que, si
vraiment on ne touchait pas à la qualité des services, on
serait bien en droit de se demander quelle devait être la
gabegie et l’absence de contrôle des dépenses qui
existaient avant!!

Hélas c’est totalement faux…

Alors que les adjoints reprenaient en
choeur ce crédo d’autosatisfaction, la réalité du
terrain était tout autre…

Nous ne reviendrons pas ici sur la
politique de revente des terrains de la ville à des
promoteurs dont nous reparlerons plus tard, mais bien d’un
sujet qui touche directement nos plus jeunes.

Le matin même du Conseil Municipal
commençait à être distribué cette feuille… Sous son
air pédagogique ce document avait en réalité un terrible
sens : les enfants n’auront plus de gouter fournis par la
structure d’accueil!

FullSizeRender

Oui, vous avez bien lu, sans en avoir
l’air, la majorité a tenté d’augmenter de près de 20%
le coût des centres aérés aux familles les plus modestes
de notre ville,en supprimant les budgets alimentaires,
c’est à dire les gouters de nos enfants.

Bien entendu, les gens avaient le
choix! Ils pouvaient ne pas subir la hausse indirecte de la
prestation… Il suffisait pour cela de laisser leur enfant
se rendre au centre…sans gouter.

A l’heure dite, il reviendrait sans
doute au personnel de la ville d’aller occuper ceux qui
n’avaient pas la chance d’avoir des parents en mesure de
supporter cette charge financière supplémentaire, pendant
que les plus privilégiés dégustaient un gouter bien
mérité.

Outre l’aspect « santé
public », n’est ce pas une honte de créer ainsi une
telle inégalité entre les enfants?

Déjà que nos animateurs font des
miracles pour proposer à nos bouts de choux des centres
sympas avec des budgets faméliques, mais en plus voilà
qu’on les laisse en première ligne sur cette décision
désastreuse pour les familles dont voici le détail des
calculs du surcoût occasionné :

Prix d un goûter (basique) qui
suit les recommandations de leur document

– Eau 6x50cl = 1,19 € soit
0,20cts/1
– Jus pomme 6x50cl = 2,09€ soit
0,35cts/1
– Compotes 20x90gr= 6,70€ soit
0,34cts/1
– Gâteau 4 paquets de 4 gâteaux
=1,19€ soit 0,30cts/1

Résultats prix d un goûter 1,20€
par jour

Famille 3 enfants inscrits QF 727 au
centre Perrault Bettignies

CENTRE 14×3 =42 €
CANTINE
16,35×3=49€05
GOÛTER
(1€20×3)×5=18€

Soit 109€05 pour les 3
Soit 36€35 par enfant pour 1 semaine
au lieu de 30€35 avec goûter fournit par la
mairie
Augmentation d’environ 20 %

Famille 1 enfant inscrit QF 868
Perrault Bettignies

CENTRE 17 €
CANTINE 16€35
GOÛTER 1,20×5 = 6€

Soit 39€35 pour une semaine au
lieu de 33€35 avec goûter fournit par la mairie
Augmentation d environ 20%

Nous avons de suite été alertés par
les habitants et avons relevé ce point lors du conseil
municipal qui concernait le budget.

Embarrassé, le Maire a refusé de
débattre en stoppant le débat après nous avoir laissé
donné un premier avis, et surtout en
« oubliant » de nous répondre sur ce point
précis…

Heureusement, la Voix du Nord
n’a pas loupé l’information et s’en est fait
l’écho dans l’article relatant les débats…

A priori, après une semaine de ce
fonctionnement scandaleux, il se dit que la majorité ferait
déjà machine arrière!! Et ré-instaurerait les
gouters dès la semaine prochaine…

Une victoire pour nos enfants… Mais
à quel prix?

Il semblerait que les mini-camps, seul
opportunité de départ en vacances pour beaucoup de jeunes
soient déjà dans le viseur…

Nous ne laisserons pas
passer…

Le « Tourisme » selon le couple Daubresse

Nous  avons marqué par un geste politique fort le manque de respect du Maire lors du dernier conseil Municipal espérant une prise de conscience.
En Décembre Marc Philippe Daubresse a poussé encore plus loin le manque de respect des électeurs en se présentant aux élections Régionales avant de renoncer une fois élu à son poste, dupant ainsi les personnes qui lui faisaient encore confiance.

C’est exactement ce type de pratique que les citoyens ne veulent plus et qui font le lit notamment du Front National qu’il prétend combattre.
Il a osé justifier son choix par le fait que « son équipe ne voyait pas quelqu’un d’autre mener les dossiers importants qui sont en cours », autrement dit que personne d’autre que lui n’en est capable… Merci pour eux.
Il ne prendra donc pas la suite de son illustre épouse Brigitte Astruc Daubresse au Conseil Régional.
Illustre non pas par la qualité d’un travail pour lequel elle se serait distinguée, mais illustre par le « Bonnet d’âne » qualifiant son manque de présence au sein de l’instance régionale.
En effet, alors que la moyenne régionale du taux de présence des élus est de 81%, Madame Astruc Daubresse culmine a un peu reluisant 36%… Nous nous posons la question de savoir si elle réduit en proportion ses indemnités perçues de plus de 2000€ rien que pour ce mandat… Car si vous, vous n’allez pas travailler, gardez vous la totalité de votre salaire?
Les plus ardents défenseurs argueront sûrement que cela est parfaitement justifié : n’est elle pas en charge du tourisme??? Ca ne s’invente pas…

(Cliquez sur la photo pour avoir la source)

Capture d’écran 2015-12-10 à 11.17.12

RAISONS DE NOTRE DEPART DU CONSEIL MUNICIPAL DU 21 DECEMBRE 2015

Monsieur le Maire,
Les Elections Régionales ont montré une fois de plus que les citoyens sanctionnaient de plus en plus les politiques politiciennes et leurs pratiques.
Ici à Lambersart, nous vous avons plusieurs fois alerté sur ce qui nous semble être un manque de respect de la Démocratie, de votre opposition, et donc des habitants.
Vous nous avez souvent raillé et rarement écouté, refusant tout dialogue constructif, tout en continuant à essayer de nous faire passer pour ce que nous ne sommes pas.
Ces derniers jours, vous avez dépassé les bornes. Et nous choisissons de réagir.
La liste pourrait être très longue mais nous avons choisi trois exemples : 
Premier exemple : Vous essayez à nouveau de nous faire accepter un PV du dernier Conseil Municipal qui ne reprend que 30% de vos propos. Quand, nous vous l’avons fait remarquer par le passé à plusieurs reprises, vous nous avez répondu que c’était une synthèse et que la loi vous y autorisait.

  Certes. Mais nous n’avons pas la même notion du mot synthèse. Car condenser des propos ne veut pas dire retirer les mots qui pourraient vous desservir, jusqu’à retirer des phrases complètes et des notions qui disparaissent totalement des comptes rendus. Ainsi dans le PV du jour, vos propos qui mettent en cause Martine Aubry par exemple, ou ceux où vous sous entendiez de manière explicite l’ignorance supposée de certains des membres de notre équipe, et qui restent des propos déplacés et condescendants, disparaissent totalement du compte-rendu. Idem sur les sujets immobiliers où vos déclarations sur tel ou tel sujet ont complètement disparu. Cela ne nous semble pas respecter la réalité, maladroit ou malhonnête nous laissons à chacun la liberté de choisir le mot qui lui convient.

 
Second exemple : Une fois encore, ce que vous appelez pudiquement « vos contraintes d’agenda » nous ont tous obligé à déplacer le conseil municipal. Cette fois, en nous prévenant par courriel le mardi après-midi pour le jeudi, et en fixant une nouvelle date en tout début de la période de vacances scolaires, vous avez poussé plus loin que d’habitude le manque de respect envers vos élus et les personnels administratifs. Vous qui prétendez sans cesse pouvoir gérer tant de chose en même temps, nous vous invitons à prendre exemple sur vos voisins qui exercent le même type de responsabilité, tout en planifiant leurs conseils parfois un an à l’avance. 

 
– Enfin troisième exemple, sur la dernière parution de votre journal de propagande payé par les contribuables, vous nous avez une fois encore attaqué, tout en faisant preuve d’une malhonnêteté intellectuelle incroyable et nous ne pouvons accepter cette nouvelle calomnie. Dans votre analyse des résultats vous faites l’amalgame entre le parti politique « Nous Citoyens » dont seul un de nos colistiers est membre et c’est son droit le plus strict, et les élus de « Lambersart le Cœur en Plus » qui réunissent des Lambersartois de sensibilités différentes sur un projet pour la ville et sur des valeurs dont vous incarnez de mieux en mieux l’antithèse. 

Au sein de « Lambersart le Cœur en plus », chacun est libre de s’exprimer ou de se présenter à des élections comme il l’entend en dehors du cadre municipal où nous réalisons un travail collectif. Ainsi certains de nos membres soutenaient l’action de « Nous Citoyens », d’autres soutenaient  Xavier BERTRAND, et ça vous ne vous pouvez pas l’ignorer. Et pourtant vous avez osé faire l’amalgame dans l’unique but de tenter de nous discréditer, c’est minable. Cette tribune est donc irrespectueuse et malhonnête

Elle vient compléter votre triste stratagème de communication qui essaye de nous faire passer pour des contestataires systématiques,  alors que nous proposons sans cesse de nouvelles choses que vous n’écoutez pas.
Nous passerons rapidement sur vos sous-entendus en conseil municipal, les railleries et quolibets de certains membres de votre équipe, la place laissée au strict minimum pour que nous puissions nous exprimer, ou autres stratagèmes d’un autre temps.
Nous ne perdrons pas non plus de temps à souligner vos pseudo-commissions ridicules censées élargir la consultation citoyenne là où vous n’êtes pas capable, en premier lieu, d’écouter et de travailler avec les représentants élus de votre opposition.

 
Parce que exaspérés par ce manque de respect permanent de notre équipe, et donc de près d’un Lambersartois sur deux qui vous ont pourtant clairement signifiés leur choix. 

 
Parce que vous ne respectez pas une certaine intégrité dans les procès- verbaux des conseils et que notre travail, ainsi que la sincérité des débats y sont galvaudés

 
Parce que nous voulons marquer fortement notre ras le bol, et vous rappeler que nous souhaitons travailler avec la majorité dans le respect des divergences de points de vue, au bénéfice des Lambersartois et que vous nous en empêchez.

Par ce geste symbolique de ne pas siéger au Conseil Municipal de ce 21 décembre 2015, puissiez-vous entendre la colère des citoyens que nous représentons, et qui n’en peuvent plus des manœuvres politiciennes stériles alors que tant de travail reste à faire.

Si des responsables politiques tels que vous Monsieur DAUBRESSE, n’arrivent pas à changer leurs façons de faire alors le pire est à craindre pour notre démocratie dans les temps à venir.

Communiqué de presse du Groupe Lambersart le Cœur en Plus

Communiqué de presse du Groupe Lambersart le Cœur en Plus

Une fois encore, le Maire de Lambersart a reporté la date du Conseil Municipal, privilégiant ses activités politiques nationales et régionales au détriment des contraintes locales.
Les élus et le personnel municipal astreints à assister au Conseil ont dû, une fois encore modifier, leur emploi du temps à la dernière minute pendant une période de vacances scolaires.
Dans les communes voisines, à la Métropole Européenne de Lille les dates des Conseils sont connues plusieurs mois à l’avance.
A Lambersart, le mépris prime sur le respect.
« Les élus de Lambersart Le Cœur en Plus »

Coeur en Plus 2015

Article paru dans le journal municipal

*Terrain à vendre 4529m2 dans le stade Guy lefort . Sportifs dehors ! La brique d’abord !
**Deux élues du groupe majoritaire ont démissionné..
En avez vous entendu parler ? Oui un peu.
Mais quand une élue de l’opposition passe à la majorité , que de rappels dans Lambersart-Infos!! question : comment cette élue valide-t-elle un programme qu’elle a combattu .
Les électeurs ont été trompés

On efface pour ne pas perdre la face?

Lambersartois, Lambersartoises, vous êtes victimes d’une tentative de manipulation.

Nous allons vous démontrer en quelques lignes, et quelques images, comment l’équipe municipale majoritaire tente, tant bien que mal, de vous abuser.

La manipulation de l’information est un triste sujet d’actualité.

On y découvre au niveau national et international, comment, par l’intermédiaire d’images sélectionnées, voir carrément trafiquées, certains usent et abusent de la confiance de leur audience pour leur faire gober leur vision, souvent très personnelle , de la vérité.

A Lambersart, Monsieur et Madame Daubresse, avec le consentement silencieux de leur équipe, sont passés depuis longtemps, maîtres de la discipline.

On se souvient de ce pitoyable montage photo grossier, qui avait indigné un bon nombre de personnes, et qui n’avait certainement pas contribué à élever le débat politique durant la campagne des dernières municipales.

FullSizeRender 2

A l’époque notre premier magistrat avait juré la main sur le coeur qu’il s’agissait d’une « connerie » dont il n’était bien évidemment pas au courant.Après avoir « engueulé » les coupables, on pouvait donc s’attendre à ce que la sincérité de ses publications soient exemplaires, et indiquent,honnêtement, les évènements ou informations qu’elles relatent.

Et bien vous allez voir que non.

Regardez sans plus attendre ce nouvel exemple éloquent!Regardez cette photo issue du site internet de la Voix du Nord qui illustre la célébration des noces d’albâtre d’un couple Lambersartois.

IMG_5902

Comme très souvent, nous dénombrons sur cette photo plus d’élus de l’équipe du Coeur en Plus (6 sur les 7 que comporte notre groupe) que d’élus de la majorité (5 sur 28!).

Dans son édition papier, le quotidien préféré des Nordistes a recentré la photo, afin que les principaux intéressés aient l’honneur de la presse ce qui est bien normal.

Il ne reste donc plus dans le champ de la photo, qu’un membre de notre équipe : Olivier Fauchille. Soit!

IMG_0019

Mais regardez maintenant la photo choisie par Le Maire et son Adjointe à la communication afin d’illustrer un article traitant du même sujet au sein du journal municipal, plus que jamais recyclé en journal de propagande :

IMG_5903

Comme vous pouvez le constater, il ne reste plus aucun membre du Coeur en Plus sur la photo diffusée dans vos boites aux lettres.

N’est ce pas juste déplorable d’en être arrivé à un tel niveau de bassesse?

Evidemment cet exemple est loin d’être exceptionnel! Il se répète chaque semaine.

Mais au final, notre maire a-t-il réellement le choix pour garder l’illusion de rester crédible?

Souvenez vous, quelques semaines avant les élections de Mars 2014, Monsieur le Maire était partout! Sentant le vent du boulet effleurer son visage il se multipliait comme jamais dans sa ville! Il était de toutes les manifestations ou presque, certaines le voyant à leur assemblée générale pour la première fois en plus de vingt ans!
Il promettait alors, entre les deux tours, que le mandat de Maire était le plus important pour lui. Qu’il avait compris le message des électeurs… et blablabla et blablabla…

Mais une fois l’élection assurée, le fonctionnement a repris de plus belle : le Maire n’est pas là et son équipe fait le boulot à sa place.

On embauche un photographe (que vous payez avec vos impôts messieurs dames), et on lui fixe comme objectif de prendre des photos de monsieur le Maire au milieu des Lambersartois durant les quelques minutes où celui-ci, flanqué d’une partie de sa cour, honore de sa présence certaines manifestations de notre ville.

Puis on édite et diffuse, à grand renfort d’argent public, la « News » qui permet ainsi de vous rendre accessible les images de la propagande vous donnant l’illusion que notre Maire est bien sur le terrain.

Vous l’avez compris, pour que l’image soit parfaite, on élimine les petits camarades qui ont décidé de ne plus cautionner ce système et qui sont désormais dans l’opposition.

Problème : le système semble bel et bien grippé.

En effet, bien que Monsieur le Maire ait « missionné » plus de 20 élus de son équipe pour le représenter auprès des Lambersartois (comme dans le mandat précédent), en leur distribuant près de 200 000€ par an d’indemnités puisés dans les caisses de la ville (plus d’1% de votre feuille d’impôts!) force est de constater qu’ils ne sont pas là!

Il arrive donc fréquemment que les élus du Coeur en Plus, qui eux sont totalement bénévoles et payent sur leurs propres deniers leurs participations à la vie de la cité, se retrouvent plus nombreux que les élus de la majorité.

Quelle autre solution pour rester crédible alors que de « mentir par omission » en choisissant ainsi les images et ainsi laisser croire que nous ne sommes pas présents?

Bien entendu, nous ne faisons pas de démagogie, et nous trouvons normal qu’un élu puisse percevoir une indemnité proportionnelle aux devoirs de sa charge… Mais encore faut il l’assumer pleinement!

Nous ne cherchons pas non plus à figurer à tout prix sur les photos, nous bénéficions de votre accueil sur le terrain et cela est la plus belle récompense à notre investissement à votre service. Mais ce qui nous interpelle c’est le manque de respect.

Oui le manque de respect.

Nous représentons près de la moitié des Lambesartois qui se sont rendus aux urnes en Mars 2014.

Certes, nous avons perdu de peu au second tour (près de 49% des voix, 366 voix d’écart pour une ville de 30 000 habitants!), mais nous prenons notre rôle et notre mission à coeur.

Nous sommes présents à vos côtés toute l’année, et nous sommes chaque jour sur le terrain.
Se faisant  nous vous représentons.

Monsieur Daubresse ne nous répond et ne vous répond donc que par le mépris.

Alors que ses collègues Maire des autres villes ont bien compris que leur opposition jouait un rôle de représentation d’une partie de la population et la respecte en tant que telle en lui donnant par exemple la même surface d’expression libre, ou en leur accordant un minimum de défraiment afin qu’ils puissent s’acquitter de la mission que le peuple leur a confier sans puiser la totalité des frais inhérents à leur mission dans leur budget de famille, Marc Philippe Daubresse a choisi d’être mesquin.

Il réduit au strict minimum nos possibilités d’expression et, comme vous pouvez le constater fait tout pour nous éliminer…

Mais il peut faire ce qu’il veut les Lambersartois ne sont plus dupes!

Quand on met face à face la présence de nos équipes sur notre ville, notre Maire nous efface tant qu’il peut, sans laisser de trace pour ne pas perdre … la face!

Est ce aux habitants de Lambersart de financer ces agapes??

Le Député Maire de Lambersart a fait payer à ses administrés un buffet de fin de campagne … Problème, il semblerait que ce buffet n’ait été ouvert quo ses supporters… Est bien cela?

Après s’être emmêlé les pinceaux en donnant trois explications différentes, nous attendons du Maire et de son équipe qu’ils nous démontrent qu’ils n’ont pas dérapé… A l’heure où tant d’associations Lambersartoises se battent pour exister, et n’obtiennent parfois que quelques centaines d’euros d’aide, sous prétexte que les temps sont durs, l’argumentation ne devra pas laissé la moindre part aux doutes…

Découvrez l’article édifiant de la Voix du Nord en suivant ce lien :

http://www.lavoixdunord.fr/region/marc-philippe-daubresse-accuse-d-avoir-regale-ses-ia22b49742n2809421

Une réaction des lecteurs de la Voix du Nord à la hauteur du scandale

Voix du Nord du 11 Juillet 2014, Rubrique « C’est vous qui le dites » Page 8

11/07/2014
Étonnant Marc-Philippe Daubresse: mis en cause par «Le Canard enchaîné» de ce mercredi sur l’utilisation de sa 407 et de ses frais de bouche qualifiés de «chiraquiens», le député-maire de Lambersart se défend d’un non moins chiraquien «Pschitt»! Les arguments ne convainquent pas les lecteurs.
«La honte»
De P. L.- «Les indemnités perçues devraient suffire pour payer ces frais et ne devraient pas être supportées par un parti ou mouvement quel qu’il soit… Mais plus on en a, plus en il en faut, parlementaire, maire, élu communautaire et d’autres fonctions bien indemnisées c’est ce genre d’attitude qui décrédibilise toute la classe politique – un grand coup de balai s’impose…»
De F. S.- «C’est sûr que 77 millions d’euros de dettes en deux ans, c’est beaucoup moins que l’ardoise de 500 milliards d’euros qu’a laissé Nicolas Sarkozy de 2007 à 2012! Le pire étant que les mêmes prétendent savoir gérer mieux que le pouvoir actuel qui a du mal à boucher les trous qu’ils ont laissés.»
De C. L.- «Si les Lambersartois avaient écouté et lu les tracts durant la campagne! Cela avait été dit. Et après, qui doit payer les dettes, les nouveaux pauvres. La honte a tous ceux qui veulent trop gros.»
D’E. N.- «Les propos de M.Daubresse et des autres responsables de l’UMP témoignent d’une totale déconnexion des élus avec la réalité. Politiques professionnels, ils estiment que tous leurs frais doivent être intégralement pris en charge. Or dans n’importe quelle entreprise privée, une voiture de fonction implique des contreparties fiscales pour le bénéficiaire, les forfaits de téléphone sont limités dans leur utilisation et tous les repas ne peuvent être pris en charge.