L’intervention de Frédéric Dehaeze lors de l’installation du Conseil Municipal concernant les indemnités des élus de la ville

 

FredericDehaeze

Monsieur le Maire,

A l ‘heure où les difficultés et le manque d’argent public ont amené la plupart des équipes de représentants de la nation à diminuer leurs effectifs et à faire des équipes resserrées (comme au gouvernement) afin d’économiser l’argent public, vous nous présenter un nombre de 21 personnes ayant délégation, là où certaines villes de taille identiques en comptent une dizaine.

De plus,alors qu’elle est optionnelle, vous avez choisi d’augmenter la base d’indemnisation des élus en appliquant le barème que permet d’avoir la DSU. Ce qui augmente d’autant plus, le coût pour notre ville, donc pour les Lambersartois et relativise d’autant « l’économie » que vous réalisez.

Vous avez donc l’intention de dépenser près d’1.5 point de fiscalité (+ de 200 000€!) au bénéfice exclusif de vos colistiers ayant délégation, sans rien octroyer à votre Opposition qui représentent pourtant près de 50% des électeurs qui se sont exprimés dimanche dernier.

Vous qui déclariez avoir compris le message lancé par les Lambersartois, et promis des changements, vous semblez ne pas être parti dans la bonne direction.

Les fonctions de maire, d’adjoint et de conseiller municipal sont gratuites. Il s’agit là d’un principe républicain : se consacrer au « bien commun » n’est pas une profession mais une activité nécessairement bénévole.
Toutefois, le Conseil Municipal a la possibilité de voter des indemnités de fonction au bénéfice des élus, qui compensent les pertes de salaire, les frais de garde des enfants, ou tout simplement les frais de déplacement, inhérents à l’exercice du mandat.

Sans constituer un revenu, elles doivent donc permettre aux citoyens et militants qui n’ont pas de fortune personnelle d’exercer leur mandat sans que cela ne leur coûte trop d’argent.

Même si, ces personnes qui assureront une délégation, seront censées fournir un travail supplémentaire par rapport à un Conseiller Municipal classique, il n’en reste pas moins que les Conseillers Municipaux qu’ils soient de la majorité ou de l’opposition d’ailleurs, engagent des frais afin d’exercer la mission que les Lambersartois leur ont confié..

L’un des premiers fondements de notre République étant l’EGALITE, il nous semblerait juste que les Conseillers Municipaux puissent percevoir également une indemnité minimum que nous estimons entre 150 et 200€ par mois.

Ainsi, si vous souhaitez garder votre enveloppe initiale, avec l’équivalent approximative de l’indemnité mensuelle de 2 adjoints, ou en réduisant un peu les sommes attribuées à chacun,vous pourriez ainsi permettre à vos 14 Conseillers Municipaux d’avoir un minimum pour couvrir une partie des frais leur permettant d’assurer leur rôle.

Nous vous demandons donc, Monsieur le Maire, de bien vouloir amender votre délibération en ce sens.

Cette demande a fait l’objet d’un refus catégorique du Maire… Charité bien ordonnée…