Article dans le journal municipal

Découvrez en avant première notre article qui paraitra dans le prochain journal municipal
Voici 2015 .Nos vœux sont simples : portez vous bien et vivez le plus heureusement possible dans cette période difficile.
En 2014 nous avons été très près de pouvoir ajouter du cœur à votre vie lambersartoise. Nous restons fiers de notre projet bâti sur l’honnêteté.
En 2015 nous continuerons à vous servir et à dénoncer ceux et celles qui pensent plus à leur carrière politique et à leur intérêt personnel qu’au bien commun. Vous le constaterez encore en mars.
Lambersart,le cœur en plus ! reste dynamique et se structure . Nous venons de créer une association civique à laquelle vous pouvez adhérer qui va réfléchir et agir dans chacune des compétences de la commune. Les Anglais appellent cela un shadow cabinet.
Si donc vous vous intéressez à un pan de la vie lambersartoise, si vous avez des idées à proposer, des critiques à formuler, si vous souhaitez construire avec d’autres une part de notre avenir, rejoignez nous dans un des huit groupes d’innovation.Dans chaque groupe il n’y a qu’un élu pour que votre parole soit prépondérante.Et, deuxième nouveauté, pour mieux communiquer avec vous nous vous accueillons désormais à nos permanences le jeudi de 15H à 19H (sauf vacances scolaires) et sur rendez-vous.Notre local se trouve dans l’enceinte de la mairie, parking du restaurant scolaire.
Bonne année avec nos plus cordiales pensées

Question Orale de Frédéric Dehaeze lors du Conseil Municipal du 8 Décembre 2014

FredericDehaeze

 

Monsieur le Maire,
Votre application de la réforme des rythmes scolaires s’est fortement appuyée sur le travail des animateurs. Si aujourd’hui vous considérez cette mise en place comme une réussite ils y sont pour beaucoup.

Certains d’entre eux, dans des situations parfois précaires, sont contraints d’enchaîner le travail en milieu associatif et celui pour notre commune.

De fait, ils n’ont pas le temps de manger, et ne peuvent le faire car vous avez refusé de prendre leur repas en charge

Nous sommes heurtés par cette décision sur le plan humain, et nous nous posons également la question de la responsabilité qui pourrait vous être imputée si après plusieurs heures de travail sans rien dans l’estomac, leur vigilance dans l’encadrement de nos enfants, venait à leur faire défaut.

Vous avez expliqué ne pas pouvoir prendre en charge les repas de ces salariés en raison des cotisations supplémentaires que cela imposerait à votre budget municipal.

Or, voici un extrait du site de l’URSSAF qui nous précise le contraire :

« Cas particulier des personnes ayant une charge éducative, sociale ou psychologique

N’est pas considérée comme un avantage en nature, et n’est donc pas réintégrée dans l’assiette de cotisations, la fourniture de repas résultant d’une obligation professionnelle ou pris par nécessité de service prévue conventionnellement ou contractuellement.

Sont ici visées :
– les personnes qui, par leur fonction, sont amenées par nécessité de service à prendre leur repas avec les personnes dont ils ont la charge éducative, sociale ou psychologique.
– Dès lors que leur présence au moment des repas résulte d’une obligation professionnelle figurant dans un projet pédagogique ou éducatif de l’établissement, soit dans un document de nature contractuelle tel un contrat de travail.

Les personnels de cantine et de service ne sont pas concernés par cette disposition qui résulte d’une tolérance ministérielle. »

En l’occurrence, leurs repas seraient pris par nécessité ce jour là et ne seraient donc pas soumis au régime des avantages en nature, le problème des charges pourrait donc être résolu.

C’est pourquoi, à la lumière de ces nouvelles informations, nous vous demandons de bien vouloir reconsidérer la question et nous comptons sur votre bienveillance pour obtenir une réponse favorable à notre requête. Sachant que vu le faible nombre d’animateurs concernés, le coût pour la ville serait inférieur, d’après nos estimations à 1900€.

Questions Orales de Corinne Ferrier lors du Conseil Municipal du 8 Décembre dernier

 

CorinneFerrier

Monsieur le Maire,

vous avez annoncé un projet concernant le Castel Saint Gérard dans le quartier du Canon d’Or . Votre intention serait de permettre à un promoteur immobilier de construire en bordure rue de Lille. Le projet se précise-t-il ?
Quel est l’avenir du Castel lui-même qui a besoin de travaux importants ; .La réalisation de ce projet est-elle datée ?

Dans ce même quartier un local le « PIJ République » qui accueille nos enfants toutes l’année est dans un grand état de délabrement. Y a t-il un projet à venir ou en cours ?
La qualité d’accueil de nos enfants est elle bien une priorité pour la ville ?

En outre, nous avons acheté un terrain près du Colysée. La réflexion sur le devenir de ce terrain est-elle engagée ? Vous avez déclaré vouloir nous y associer. Où en sommes-nous ?

Questions Orales pour le Conseil Municipal du 8 décembre 2014 posées par Bernard Coffyn

 

BernardCoffyn

INSTITUTIONS ET VIE POLITIQUE
APPLICATION DES ARTICLES L 2122-22 ET L 2122-23 DU CODE GENERAL DES
COLLECTIVITES TERRITORIALES – COMPTE RENDU
2) Tableau des marchés
Monsieur le Maire,
Tout d’abord, Le groupe « Lambersart le Cœur en Plus » profite de cette délibération pour féliciter les responsables de l’exposition sur la 1ère guerre mondiale qui se déroule actuellement au Colysée, c’est une très belle exposition.

21) Dans le tableau à la page 163 cartouche référencé n° 133, il est stipulé que le Lycée Jean-Perrin a gracieusement prêté à la ville une collection de photos encadrées pour l’exposition sur la 1ère guerre mondiale présentée au Colysée du 8 novembre au 5 février.
Le Groupe « Lambersart le Cœur en Plus » souhaite à cette occasion féliciter et remercier le Lycée Jean-Perrin pour cette excellente initiative.

Références page 163 n° 133
133 22/10/14
Contrat passé avec le LYCEE JEAN PERRIN pour le prêt à titre gracieux de photographies encadrées et de panneaux rigides dans le cadre de l’exposition « Mille baisers du front », du 8 novembre 2014 au 5 février 2015 au Colysée.

22) A la page 163 cartouche référencé n° 134, les amis du jouet ancien ont également prêté des jouets anciens, du matériel de mise en scène et 9 vitrines pour cette exposition sur la 1ère guerre mondiale présentée au Colysée du 8 novembre au 5 février.
Ce prêt est-il comme le précédent fait à titre gracieux ?
Si oui, nous faisons alors de même et « Lambersart Le Cœur en Plus » souhaite donc les féliciter les Amis du Jouet Ancien et remercier pour cette généreuse initiative.

Références page 163 n°134
134 22/10/14
Contrat passé avec l’Association « Les Amis du Jouet Ancien» pour le prêt de jouets anciens, du matériel de mise en scène et de 9 vitrines dans le cadre de l’exposition
« LAMBERSART 14-18 », du 8 novembre 2014 au 19 avril 2015 au Colysée.

Questions orales conseil municipal du lundi 8 décembre 2014 d’Olivier Fauchille

 

OlivierFauchille

Monsieur le Maire,
Le forum de l’orientation et de l’alternance du samedi 15 novembre 2014 a représenté une organisation importante pour la commune : notamment 54 stands à monter et à démonter (dans une salle consacrée habituellement aux activités sportives).
Avez-vous une idée précise de la fréquentation effective du forum par les jeunes qui y étaient attendus ?
Si ce nombre est faible, comme nous le craignons (nous avons malheureusement remarqué une faible fréquentation lors de nos différentes visites d’élus de l’opposition, ce jour là), quelles mesures comptez-vous prendre pour que l’édition 2015 soit un vrai succès ?
L’emploi est un sujet vital.

Monsieur le Maire,

Pourriez-vous nous confirmer la nomination d’un chargé de mission dans le domaine de l’entreprise ? pourriez-vous nous préciser exactement les objectifs, le contenu et la durée de sa mission ? pourriez-vous également nous faire un point sur l’avancement de cette mission ?