Est ce aux habitants de Lambersart de financer ces agapes??

Le Député Maire de Lambersart a fait payer à ses administrés un buffet de fin de campagne … Problème, il semblerait que ce buffet n’ait été ouvert quo ses supporters… Est bien cela?

Après s’être emmêlé les pinceaux en donnant trois explications différentes, nous attendons du Maire et de son équipe qu’ils nous démontrent qu’ils n’ont pas dérapé… A l’heure où tant d’associations Lambersartoises se battent pour exister, et n’obtiennent parfois que quelques centaines d’euros d’aide, sous prétexte que les temps sont durs, l’argumentation ne devra pas laissé la moindre part aux doutes…

Découvrez l’article édifiant de la Voix du Nord en suivant ce lien :

http://www.lavoixdunord.fr/region/marc-philippe-daubresse-accuse-d-avoir-regale-ses-ia22b49742n2809421

Comment nous contacter?

Bonjour à tous,

Du formidable élan citoyen qui a eu lieu sur notre commune et qui a réuni près d’un électeur sur deux au second tour des dernières municipales, il reste 8 élus qui vous représentent et tentent de défendre leur vision de la citoyenneté et de ce que doit être la politique de demain, et une Association Citoyenne qui réunit les habitants qui souhaitent s’investir au service des autres et pour le bien de tous, en dehors de toute logique partisane. (Cliquez sur la photo pour voir l’article VDN concerné)

AssoCen+

Elle réunit un nombre croissant de Lambersartois qui se retrouvent dans certaines valeurs et l’envie de faire réellement changer les choses.Vous pouvez les contacter dès aujourd’hui au  :

association@lambersart-lecoeurenplus.com

06.11.57.32.01

4 pages3

 

A comme….Absent

Voici notre dernière « expression libre » du dernier journal municipal, limité à 450 caractères :
Dernièrement IL était absent à la fête de la famille, à la conférence des Jeudis de la Petite Enfance; absent à la fête des voisins du Pacot et au concert de l’école de musique.
Pourtant IL écrit que les élus d’opposition ne sont pas allés à Deûle en fête.
Nous y étions bien sûr ! Mais nous ne l’entourions pas. Nous avons préféré rencontrer les Lambersartois sans devoir danser la zumba devant le photographe-maison.