A RETENIR ET A DIFFUSER

A RETENIR ET A DIFFUSER :

Chaque premier lundi du mois à 18H nous proposons un service

                              AIDE A LA CORRESPONDANCE

gratuit et en toute confidentialité.

Pour ne pas attendre téléphonez au 06 11 57 32 01
A votre disposition ce lundi 7 novembre . Local de « LAMBERSART,LE COEUR EN PLUS ! enceinte de la mairie , entrée par la rue de la Carnoy

46ème Anniversaire du jumelage Viersen Lambersart

Jubilation

Publié le 30 octobre 2016 par « lambersart-yvon cousin »

Aller à Viersen ce week-end pour y rencontrer des amis allemands bien sûr mais aussi une très forte délégation de Lambersartois pour fêter les 46 ans du jumelage n’avait rien d’exceptionnel.

Sauf que la fête avait des allures « d’Oktoberfest », la fête de la bière comme on la vit à Munich.

Ce qui l’était moins aussi c’est qu’en plus de la soirée réussie et chaleureuse, chacun s’est vu offrir un cœur en pain d’épice.

Un cœur en plus ! ? !

Y avait-il là un message subliminal voire une provocation ?

p1070665Le maire lui-même, Madame, la cour, photographe et journaliste en sus, ont donc orné leur poitrine d’un cœur en plus !

S’agit-il du présage de leur reconversion se sont demandé certains ?

C’était en tout cas une situation cocasse, et même une jubilation pour les élus d’opposition.

Amitiés et Plaisirs Partagés

Publié le 31 octobre 2016 site www.lambersart-lecœurenplus.com

J’y étais ! « Lambersart Le Cœur en Plus » a fait un véritable tabac au cours de ce week-end à Viersen.

Le décompte des nouveaux adhérents a été particulièrement difficile à établir tant ils étaient nombreux dans l’assistance à arborer un cœur en plus de leurs costumes traditionnels.

p1070668Les anciens responsables des Amitiés internationales : Gérard TANCRE (ancien Président) accompagné de son épouse,

p1070691Brigitte CLERMONT et Thérèse DUPONT (anciennes Vice-Présidentes) accompagnées de leurs époux,

p1070699

Yvon COUSIN (ancien adjoint au maire, responsable des relations internationales de la ville membre actif du jumelage de Lambersart avec Viersen)

p1070660

et Bernard COFFYN (Ancien Conseiller Délégué aux Relations Internationales de la ville et ancien Vice-Président des Amitiés Internationales) accompagnée de son épouse, avaient été invités par le Président Frank Peter JÜRGEN et les membres de l’Association Deutsch-Französischer Jugendverband Viersen e.V » à venir fêter avec eux la fameuse fête de la Bière.

p1070696

Un vrai moment d’amitiés,  d’échanges et de plaisirs partagés.

Un grand MERCI à l’ensemble de nos amis Allemands et à Madame Le Maire de Viersen pour cet excellent week-end d’

p1070710AMITIÉS PARTAGÉES.

LAMBERSART LE CŒUR EN PLUS

POT DE FER CONTRE POT DE TERRE ?

Vendredi dernier la MEL  (Métropole Européenne de Lille) a voté la délibération sur l’avenir des Muchaux, futur 7e quartier de Lambersart. Certes il y a eu une avancée (ou une reculade selon le point de vue où l’on se place) du maire de Lambersart qui , devant les fortes oppositions, a dû accepter  de renoncer au projet initial, les dispositions du PLU (Plan Local d’URBANISME) en vigueur restant applicables.

Mais la délibération adoptée prévoit aussi « de solliciter le Préfet afin qu’il déclare le projet d’utilité publique pour permettre les expropriations des terrains nécessaires »

C’est ce qui s’appelle mettre la charrue avant les bœufs et poursuivre  une action néfaste tout en proclamant ses meilleurs sentiments.

Pour ne pas être dupe, Yvon COUSIN a voté  contre cette délibération avec les élus écologistes. Le collectif des Muchaux  n’obtient donc qu’un assouplissement du projet initial .

Le combat s’arrêtera t il là  ? Ce serait étonnant .

REFUS DE LA MISÈRE

Ce lundi 17 octobre, la ville de Lambersart s’est associée à la journée mondiale du refus de la misère. Nombre d’acteurs sociaux et une trentaine de personnes se sont réunis dans la salle du Pré Fleuri.
Les élus de Lambersart,le Cœur en Plus ! étaient présents.

Sur le thème de « soyons connectés » et de l’utilisation d’internet, plusieurs participants ont témoigné, parfois avec émotion, de l’intérêt de ce moyen de communication mais aussi des difficultés Ville-numerique_visu_bigqu’ils rencontrent dues en particulier au coût et au manque de formation.

Des représentants de la CAF, de Pôle Emploi et d’autres institutions ont expliqué les moyens d’utiliser cet outil moderne.

Malgré tout, pour certains publics et peut-être même pour le plus grand nombre , rien ne remplace la relation humaine ! Plus lente certes, moins fiable certes mais tellement plus chaleureuse  !

C’est pourquoi les élus de Lambersart le Cœur en Plus ! mettent désormais à disposition gratuitement,  une fois par mois, un « écrivain public » pour aider , en toute confidentialité, à la rédaction de toute correspondance (administrative ou personnelle). Tel :0611573201;

Le progrès, c’est l’ordinateur, le succès c’est la relation humaine.

UN VENT DE SAGESSE ????

MarieFrancoiseDelesalle

Un vent de sagesse soufflerait-il à la Mairie ?

Quand nous avions, en 2014, proposé une baisse des impôts, nous étions la seule liste à le faire et beaucoup nous ont traités de fous ; aujourd’hui, le Maire en annonce une. Donc Sagesse.

Nous pensons que le LAMBERSART Infos doit être mensuel. Aujourd’hui la parution est bimensuelle. Donc En bonne voie.

Nous sommes d’accord sur le fait qu’il faille vendre du patrimoine municipal pour un projet d’intérêt général comme la construction de l’école Pasteur, mais pas partout et pas n’importe comment. Donc Stop à la frénésie immobilière.

Nous encourageons la mise en place des services aux aînés comme le «transport accompagné » des seniors et le retour aux repas préparés dans chaque maison de retraite. Donc Réalisation.

Nous sommes à votre écoute, chaque jeudi de 17 h 30 à 19 h ou sur rendez-vous, au local situé parking de la mairie, côté rue de la Carnoy.

Nouveauté : chaque premier lundi du mois, hors vacances scolaires, à 18 h, au local, nous vous proposons une aide à la correspondance (lettres, CV, dossiers administratifs). Vous pouvez prendre rendez-vous en appelant le 06 11 57 32 01.

Fidèles à nos engagements, nous veillerons à ce que ce vent de sagesse souffle toujours plus fort

LE CONSEIL MUNICIPAL DU LUNDI 3 OCTOBRE

Lors du dernier Conseil municipal ce lundi 3 octobre 2016, notre groupe a posé les questions suivantes :

Question orale d’Olivier FAUCHILLE Relative aux Muchaux

IMG_5943

Monsieur le Maire,

A l’origine, le projet de 7ème quartier aux Muchaux avait fait l’objet d’une démarche de concertation exemplaire, des groupes de travail avaient été mobilisés suivant une méthode de conduite et gestion de projet que d’autres villes ont cherché à appliquer, elles aussi ; mais cette démarche a été interrompue à Lambersart :  plus de nouvelles du projet pendant plusieurs années… et puis soudain un projet déjà finalisé qui fait surface…

Monsieur le Maire, pourquoi avoir abandonné en route la démarche de gestion de projet qui avait été initiée pour les Muchaux ; aujourd’hui ce projet est à nouveau ajourné par manque de concertation avec les agriculteurs, les populations de plusieurs villes de votre circonscription, en tant que député, les associations environnementale et citoyenne qui se sont dressées contre votre projet ; sans compter  l’avis défavorable du commissaire – enquêteur lors de l’enquête publique ainsi que l’avis défavorable à l’unanimité de la  Commission Départementale de Préservation des Espaces Naturels, Agricoles et Forestiers; et sans compter les nombreuses réserves de l’Agence Régionale de Santé, de la chambre d’agriculture du Nord Pas-de-Calais et de la Direction Générale chargée du Développement Territorial.

De plus votre projet nous apparaît en contradiction avec les orientations stratégiques de la MEL en termes d’urbanisme : hémicycle vert, parc de l’Arc Nord, …

Monsieur le Maire, en tant que spécialiste de l’urbanisme, comment avez pu vous rendre responsable d’un tel échec.

Si ce quartier naît un jour nous confirmons notre volonté de préserver au maximum les terres agricoles et de faire un choix concerté de logements, d’équipements sportifs d’extérieur gratuits, d’une ferme pédagogique (d’autres villes en ont déjà l’idée) et d’une petite zone économique – position que nous avons toujours soutenue sur le sujet.

Merci Monsieur le Maire pour votre réponse.

IMG_5939

Question orale de Sonia LOQUIN « Attribution de la 4ème fleur »

Pour terminer ce Conseil Municipal avec un peu de poésie, je voudrais vous rappeler qu’il y a quelques temps vous nous laissiez entrevoir l’attribution d’une prochaine 4ème fleur dans le cadre des villes ou villages fleuris.

Ce serait en effet un bel honneur pour notre ville d’obtenir cette distinction. Quand est-il à ce jour, allons-nous être déçus ?

Il nous a été dit que le jury se montrait particulièrement exigeant et pointilleux au point qu’il a souhaité passer une 2ème fois dans notre commune avant de se décider. Peut-on vraiment espérer cette distinction pour notre ville ?

Et pour terminer avec une pointe d’humour, je vous fais part des réflexions de quelques Lambersartois qui assimilent fleurs et pissenlits, trottoirs et « crottoirs », verdure et béton….

Il va s’en dire que cette question ne vise pas le travail réalisé par les services.

Merci, Monsieur le Maire pour votre réponse.

p1070574

Lambersart la Jolie aura bientôt, c’est certain, son 4ème pissenlit !

fleur-pissenlit

 

IMG_5938

Question orale de Yvon COUSIN sur la délinquance

Monsieur le maire,

Comme beaucoup, nous avons été pour le moins étonnés de votre annonce de transformer prochainement le service de prévention de la délinquance en association regroupant Lambersart, Lompret et Saint-André. Une telle décision prise avec précipitation, sans concertation et sans grande réflexion mérite quelques explications de votre part. Elle dénote pour nous une méconnaissance du terrain.

Si l’on peut concevoir une prévention intercommunale et une mutualisation des moyens quand il s’agit par exemple de prévention dans les transports, de prévention routière ou de prévention de la santé, il semble saugrenu d’associer dans un objectif de prévention de la délinquance des communes disparates, à moins que l’objectif caché ne soit politique et vise plus la sauvegarde du SIVOM que l’efficacité.

La délinquance à Lambersart est essentiellement le fait de Lambersartois qui se regroupent plus avec des Lommois ou des lillois des Bois Blancs qu’avec des Lompretois, à l’exception peut-être de jeunes de la Cité familiale et de quelques Andrésiens. Votre projet est donc irréaliste.

Votre projet ignore aussi la spécificité de la délinquance, liée en grande partie à une défaillance de l’éducation. Or, qui a la charge d’éduquer ? La famille d’abord, l’école aussi et, quand c’est nécessaire-, la commune doit prendre le relais. Ce qui veut dire qu’il faut constamment être près des enfants ou des adolescents, en particulier de ceux qui dérivent. Il faut les connaître personnellement, connaître leur environnement familial pour les accompagner et les guider. L’intercommunalité, parce qu’elle est un éloignement, parce qu’elle saupoudre au lieu de travailler en profondeur, est donc dans ce domaine une illusion. Votre projet est donc irréaliste.

Enfin, faut-il vous rappeler, Monsieur le Maire, avant d’écouter vos justifications, que nous souhaitons à Lambersart des lieux de rencontres sûrs et valorisants pour les jeunes ? On pourrait ainsi s’éviter les récriminations légitimes des habitants de Canteleu et du Pacot-Vandracq. Peut-être que plus de proximité et d’écoute aurait pu éviter cette lamentable affaire de corruption de mineurs au skate-park.

Merci de votre réponse.

 

MarieFrancoiseDelesalle

Question orale de Marie-Françoise DELESALLE «  sur Le terrain VNF

Monsieur le Maire,

Durant l’été 2016, les bâtiments VNF furent enfin démantelés.  A ce jour, pouvez-vous nous dire quels sont vos projets quant au devenir de ce terrain ?

Pour notre part, nous redisons qu’une maison de la famille ou un jardin d’enfants seraient bienvenus sur cet espace.

Je vous remercie.

 

BernardCoffyn

Question orale de Bernard COFFYN « 3 Factures Huissier Justice du 10/09/2013 »

Monsieur le Maire,

En juillet dernier, en consultant certaines factures, nous en avons relevé trois adressées le 10 septembre 2013 à la Ville par Me Frédéric Dussart, Huissier à Lille, d’un montant de 129,91€ chacune, relative à trois de nos concitoyens.

Le libellé de ces factures précise pour chacune de ces trois personnes qu’il s’agit de :

– Dénonciation List. Jurés Cour d’Assises ?                                   69,91€

– 05/06/2013 Honoraires                                                                    60,00€

Nous aimerions savoir précisément en quoi consiste ces prestations qui ont été demandées à Maître DUSSART d’effectuer selon vos instructions comme indiqué sur lesdites factures.

En vous en remerciant pour votre réponse.

La réponse du Maire :

« Maître DUSSART s’est trompé dans le libellé de ses factures », nous l’avions remarqué mais à l’époque nous ne les avions pas fait rectifier. Aujourd’hui la rectification est en cours » !

Étonnant et pas très professionnel  pour un huissier de justice, n’est-ce -pas  ?

Affaire à suivre…….

 

CorinneFerrier

Question orale de Corinne FERRIER «  Bornes de pointage pour la restauration

Monsieur le Maire,

Alors que lors de la dernière commission consultative avec les représentants des parents d’élèves des écoles de la commune, nous évoquions le système de facturation des repas et le système du double pointage (bornes et personnel municipal).

En cette rentrée, nous avons eu la surprise de constater que les bornes ne sont plus utilisées. Pouvez-vous Mr le Maire nous en donner les raisons ?

En outre certaines familles n’ont pas apprécié d’avoir été informées soudainement par une simple affichette.

Enfin, dernière remarque : les familles ont payé ces cartes 5 euros, encore des frais pour elles. Seront-elles remboursées ?

Pour certaines d’entre elles, tout cela commence à faire beaucoup ! Et comme certains le diront :

« il ne faut pas dépasser les bornes… Mr le Maire ».borne_ipm

Merci de votre réponse.

Les interventions en Conseil

En plus de ces questions, les élus de notre groupe sont intervenus sur différentes délibérations comme le projet de la rénovation de l’école Pasteur présenté en Conseil Municipal.

Au nom du groupe « Lambersart Le Coeur en Plus », Ce projet a été qualifié par Marie-Françoise DELESALLE de beau projet .

Intervention de Marie-Françoise DELESALLE

projet-ecole-pasteur

 

Un seule remarque ou interrogation concernant ce projet : »la nouvelle superficie de la cour qui nous semble réduite à sa plus simple expression bien que conforme aux normes réglementaires.

A ce sujet d’ailleurs, lors de cette présentation, Jean-Jacques BRIFFAUT, selon ses propres propos, devait nous indiquer la surface de ce terrain mis en vente, nous attendons toujours car il s’est bien gardé de le faire au cours de son exposé en Conseil Municipal.

plan-ecole-pasteur

 

Une autre intervention a été faite par Bernard COFFYN au sujet d’une délibération qui inquiète particulièrement les élus du groupe « Lambersart le Cœur en Plus » afin d’expliquer pourquoi les élus du groupe voteront contre cette délibération.

Il s’agit de la délibération concernant la garantie à 1ère demande. Sujet assez technique, difficile à résumer en quelques mots mais succinctement :

« le Maire souhaite encaisser rapidement les 1,8M€ relatif à la vente des parcelles de terrain sises au stade Guy Lefort pour lesquelles 2 associations Lambersartoises ont déposé 2 recours au Tribunal Administratif. Il veut ainsi contourner le blocage administratif de ces recours et officialiser cette vente en prenant une sorte d’assurance qui, souscrite immédiatement,  permettra aux promoteurs immobiliers cachés derrière la société ATREO » de verser les 1,8M€ sans risque.

Intervention de Bernard COFFYN

« Monsieur le Maire,

Nous voterons contre cette délibération

Parce que nous sommes cohérents et que nous estimons comme le dit très souvent votre candidat à la primaire Nicolas Sarkozy : « Un homme politique doit dire ce qu’il va faire et faire ce qu’il a dit « . Or, c’est loin d’être votre cas aujourd’hui. Au grand jamais, vous n’aviez inscrit dans votre programme électoral votre gestion dynamite du patrimoine Lambersartois. Vous n’avez donc pas été élu par moins de 52% des Lambersartois ayant votés en mars 2014 pour faire cela. Vous n’avez donc aucun mandat pour vendre 10M€ de ce patrimoine. Cela se traduit d’ailleurs par une levée de bouclier d’un bon nombre de Lambersartois concernés comme au stade Guy Lefort, comme au Castel Saint-Gérard, comme au Muchaux.

Nous voterons contre cette délibération

Parce que cette cession de terrain au stade Guy Lefort à la société privée Atréo, pour laquelle nous n’avons aucune information ! Ou toute autre société substituée ! Voyez dans quelle nébuleuse on se trouve !

Afin de construire des logements de standing ne relève pas de l’intérêt général et ne présente aucun caractère d’urgence. Même, si nous sommes favorables à la réalisation de ces deux clubs house étalée dans le temps et en fonction des capacités financières de la ville.

Nous voterons contre cette délibération

Parce que cette garantie à 1ère demande participe à cette frénésie de vente et va une nouvelle fois coûter cher aux contribuables Lambersartois. C’est au minimum plus de 100.000€ qu’ils débourseront sur 2 ans si cette garantie n’est pas mise en œuvre au cours de ces 2 années à venir. Mais, si elle venait à l’être, c’est au minimum entre 217.000€ et 522.000€ que cette opération coûterait aux Lambersartois ! Sauf si, vous, nous annonciez, M. Le maire d’ores et déjà, que la ville n’aura pas recours à l’emprunt et remboursera cash les 1.875.585€ avancés à Atréo par la Banque Postale.

Nous voterons contre cette délibération

Parce que dans votre programmation budgétaire AP/CP, le produit de cette cession 1,8M€ ne figure pas dans le financement de la réalisation de ces 2 clubs house, des places de parking et de la rénovation de la tribune qui, de plus, ne coûteront que 930.000€.

J’en profite au passage pour rassurer Mme KRIEGER qui une fois de plus a laissé entendre dans la presse que nous n’y connaissions rien. Je vous rassure Madame, « nous ne confondons absolument pas l’augmentation prévisionnelle des emprunts et autofinancement de 6,5M€ constatée entre les AP/CP de 2015 et ceux de 2016 pour financer votre gestion « dynamite » du patrimoine avec la ligne de trésorerie de 1,5M€ que vous avez souscrite à la fin de l’année 2015.

Quel manque de sagesse, Monsieur le Maire, il serait tellement plus simple d’attendre que les recours au tribunal administratif soient purgés de manière définitive.

Telle n’est pas votre décision, vous voulez vendre à tout prix les terrains du stade Guy LEFORT contre l’avis d’une bonne partie de la population.

On serait tenté de penser qu’il s’agit simplement d’un passage en force, dicté par des considérations politiciennes. Si avec vous la politique politicienne est toujours présente, il faut aussi mettre sur la table les arrières pensées qui vous habitent.

Cette précipitation à récupérer à marche forcée 1,8M€ d’argent frais cache, sans aucun doute, un besoin irrépressible de constituer de la Trésorerie qui ne veut pas dire son nom.

En effet, outre le fait que la garantie à 1ère demande, qu’elle soit mise en œuvre ou pas, nous coûtera pas mal d’argent, c’est en fait un véritable chèque sur les générations futures que vous tirez !

Si d’aventure la garantie devait être mise en œuvre, il semble plus que probable que la ville ne remboursera ces 1,8M€ qu’en plusieurs années. Transformant ainsi un produit de cession de patrimoine en ligne de trésorerie puis en emprunt.

En conclusion

Je dirai, Monsieur le maire, que nous sommes non seulement hostiles à la vente de ce terrain mais que nous sommes aussi hostiles aux modalités de cette vente que vous nous proposez. Elles sont trop avantageuses pour la société ATREO et contraires aux intérêts des Lambersartois.

Comme à son habitude, le Maire a accusé son opposant de dire n’importe quoi, c’est pourquoi vous trouverez ci dessous les informations techniques de références qui figurent sur la délibération de la Garantie à 1ère demande.

Financement de la garantie à 1ère demande

1) Jour de la signature de la vente

20.585€ (frais de vente) + 3282,27€ (Commission trimestrielle de caution) + 1875,58€ (frais de dossier) = 25.742,85€

2) A 18 mois, sans mise en œuvre de la garantie à 1ère demande

25.742,85€ (total des frais à la signature de la vente) + 22.975,91€ (reliquat des commissions de caution trimestrielles des 2 années) + 55.000€ (Frais financiers d’Atréo) = 103.718,76€

 

3) A 2 ans, avec mise en œuvre de la Garantie à 1ère demande

Simulation du remboursement de l’emprunt 1.875.585€ à un taux minimal de 2% en fonction de la durée de l’emprunt par exemple :

– en 5 ans    Annuité = 397.921€        Intérêts total/5 ans =   114.020€

– en 10 ans  Annuité = 208.802€       Intérêts total/10 ans = 212.435€

– en 15 ans  Annuité = 145.968€       Intérêts total/15 ans = 313.935€

– en 20 ans   Annuité = 114.705€      Intérêts total/20 ans = 418.515€

Soit un coût total de 217.738,76€ si remboursement de l’emprunt en 5 ans.

Soit un coût total de 522.233,76€ si remboursement de l’emprunt en 20 ans

Il convient de noter que cette simulation ne tient pas compte du Taux EONIA (ex : 0,345% aujourd’hui) du jour de la mise en œuvre de la garantie à 1ère demande et sur le fait que probablement ce taux va augmenter dans les années à venir.

C’est bien les contribuables Lambersartois qui paieront l’impatience du Maire !

Mais pourquoi donc est-il aussi impatient ?

Cette question est restée sans réponse !

Enfin Yvon COUSIN a fait une intervention concernant la vente d’un local à proximité du cimetière rue de Verlinghem.

local-cimetiere

Intervention Yvon COUSIN sujet : vente local cimetière de la rue de Verlinghem

Monsieur le Maire,

Je ne vais pas une fois de plus railler votre gestion dynamite du patrimoine mais j’aimerais faire 2 remarques.

Auparavant et puisque votre bonté nous laisse encore quelques minutes d’expression, je voudrais rappeler aux anciens qui se trouvent ici ce que nous avons vécu en réunion de liste, il y a peut-être une quinzaine d’années.

Souvenez-vous. La maison et le terrain attenant situés derrière l’église N D de Fatima étaient à vendre…..Pour une bouchée de pain. Une hostie même puisque le site appartenait à l’évêché !

Après une belle prise de bec entre André Defebvre adjoint aux finances et Michel Deneuville adjoint au patrimoine, il a été décidé de ne pas acheter. Ce fut, comme on le reconnaît aujourd’hui, une belle erreur ! Et cette erreur, nous sommes prêts à la répéter en sens contraire.

Ma première remarque porte donc sur l’opportunité de la vente. N’a-t-on pas besoin dans ce secteur et même pour la ville d’un tel local de 89 m2 ? Je n’insisterai pas sur le manque criant d’équipements pour les jeunes. Et dans ce secteur, si la délinquance des jeunes est contenue c’est en partie parce qu’ils ont ce mini terrain de foot qu’on leur a aménagé. Ils ont besoin d’un lieu d’accueil spécifique. Près d’un cimetière, n’est-ce pas un lieu idéal pour leurs répétitions de musique ? Pour une salle d’études ? Et ne pourrait-on mettre ce local à disposition de toutes les associations ?

Je pense que la réflexion n’a pas été poussée très loin.

Deuxième remarque : le prix 50.000€.

Nos finances sont-elles à ce point défaillantes et même malades ?

A-t-on besoin d’une somme aussi ridicule à l’échelle du budget communal ?

Mais, me direz-vous, il n’y a pas de petites économies et de petits gains…C’est un débat intéressant qu’il faudrait engager Monsieur le Maire. Nous avons des idées qu’il serait intéressant que vous écoutassiez !