TOUS LES MOYENS SONT BONS

La publication sur 8 pages du bilan de mi-mandat de M. Ph. Daubresse dans le dernier Lambersart-Infos, à 15 jours de l’élection législative à laquelle il est candidat suppléant, irrite les élus d’opposition « Le Coeur en Plus ! ».
Outre l’ éditorial du m aire,, outre les 9 photos sur lesquelles il apparaît ,outre son attaque habituelle de l’opposition dans » la tribune » ; le magazine municipal ressemble fort à un outil de propagande électoral qui dépasse le cadre d’une communication institutionnelle normale.
En s’attribuant des actions que l’opposition a parfois initiées,en ne permettant pas à celle ci de donner son point de vue puisque le thème du magazine lui avait été caché et que le prochain magazine sera diffusé après les élections, en mêlant projets et actions passées et en ne présentant l’ensemble que sous un jour trop favorable, le maire de Lambersart a une nouvelle fois enfreint les règles habituelles du débat démocratique pour faire son auto-promotion et espérer retenir les voix électorales qui l’abandonnent de plus en plus.
L’opposition lambersartoise dénonce avec force ce procédé et se réserve le droit d’en appeler au juge administratif pour excès de pouvoir

Qui gère le stationnement à Lambersart ?

Mais quel est donc ce nouveau propriétaire de la villa située à l’angle de l’avenue de l’Hippodrome et de la rue du Bourg qui, depuis son arrivée, dépose un petit mot sur le parebrise des voitures :

Mot Parebrise

et qui possède  suffisamment d’influence auprès du Maire pour que ce dernier fasse, sans coup férir, interdire l’emplacement de parking au bout de l’avenue de l’hippodrome en y faisant placer un gros plot,

Emplacement Parking supprimé par le Maire

sous prétexte tout simplement qu’il n’arrive pas à rentrer aisément son véhicule, ce que l’ancien propriétaire réussissait pourtant très bien avec une Mercédès !

Garage nouveau propriétaire improvisé

 

 

 

 

 

 

 

empêchant ainsi  les autres habitants du quartier d’y stationner comme à l’accoutumée depuis de très nombreuses années ! Et qui, à présent, en profite même  pour se garer de façon non réglementaire….

Manifestement, les voisins très mécontents ne semblent pas jouir de la même influence.

S’agirait- il d’un privilège particulier ?