Remerciements aux visiteurs

Capture Conseil Municipal FacebookMerci chers amis pour votre soutien.

Le 3 octobre, nous avions déjà enregistré plus de 4588 visites sur notre page Facebook suite au Conseil Municipal du 30 septembre.

La Voix du Nord qui assiste aux Conseils municipaux et publie un ou des articles dans les jours suivants ne vous dit pas tout. Probablement par manque de place ou parce qu’elle ne juge pas utile de transmettre certaines informations à ses lecteurs comme :

  • en septembre 2016, l’absence de permis de construire couverte par le Maire pour les travaux d’aménagement (ancienne clinique) de la Résidence pour personnes âgées de l’Hippodrome.
  • en septembre 2017, le fait que Madame Brigitte DAUBRESSE-ASTRUC et Monsieur Sébastien LEBLANC ont été renvoyés devant le Tribunal correctionnel dans l’affaire de diffamation concernant la publication dans la tribune de la majorité du Lambersart Infos « Pseudo Citoyen » en janvier 2016.

Si vous souhaitez avoir des précisions sur ce Conseil, vous pouvez poser vos questions directement à l’adresse suivante :

groupe.elus@lambersart-lecoeurenplus.com

Cordialement les élus de Lambersart Le Cœur en Plus !

 

L’Exercice de la démocratie selon Marc-Philippe DAUBRESSE

2017-10-13 Visite de la MELLe vendredi 13 octobre à 18h,  la Métropole Européenne de Lille avait  organisée une visite au profit des membres du  Conseil Municipal et des Conseillers de quartier de Lambersart.

Ne nous cherchez pas sur la photo car comme d’habitude nous n’y sommes pas et nous ne risquions pas d’y être car cette fois, le Maire  ne nous y a même pas conviés !

Voilà l’exercice de la démocratie selon Marc-Philippe DAUBRESSE

Un Passe Passe édifiant et savoureux

2017-05-05 Propriété Delannoy (24)

Voici le récit édifiant d’un tour de passe-passe immobilier vécu à Lambersart où, selon Médiacités, certains se sont enrichis grâce à l’amical soutien du Maire et sans que le Conseil Municipal ait pu s’en rendre compte.

Il était une fois, au cœur de la ville de Lambersart, un beau château en front d’un terrain de près de 6.000m² qui était mis en vente. Un voisin se montra vivement intéressé jusqu’au jour où il apprit que le maire de la commune s’en réserve 2.000m² au fond du parc pour y c construire du logement social.  Voilà, qui refroidit notre acheteur éventuel. Il abandonne son projet.

Immédiatement, 46% de la propriété dont le château sont achetés par l’amie du Maire, aujourd’hui son épouse, associée à Philippe, un vieil ami du couple.

Le reste du domaine, soit 54%, est acheté par Martine, l’épouse de Philippe, avec la garantie que le maire renoncera à la préemption sur la parcelle de 2.000m² que la ville s’était réservée.

Martine devient donc libre de revendre à une société d’HLM, à  200€/m² ces 2.000m² qu’elle a achetés à 145€/m². Première opération juteuse de 110.000€.

Mais, Martine revend également le terrain qui lui reste en le revendant avec encore un beau bénéfice de 88.500€  à qui ? ….A une société financière familiale que son mari Philippe a créée et dirige.

Et voilà, grossièrement raconté, comment un terrain, mis en vente, pour partie initialement réservé à du logement social, se transforme peu à peu en terrain vendu à des amis qui en tirent bénéfice.

Les curieux liront avec délectation le détail de cette juteuse opération sur « http://www.mediacites.fr » et les très curieux se régaleront de lire aussi dans le même article l’embrouille qui a permis – encore avec la connivence du maire – de faire glisser dans la poche de Philippe, toujours lui, l’ex-clinique de l’hippodrome.

C’est savoureux…

 

SIVOM ÉCONOME ?

Ci dessous le communiqué envoyé à La Voix du Nord; Sera-t-il publié  ?

« Les élus du groupe « Lambersart,le cœur en plus ! » ont appris que sur proposition de M.P. Daubresse, le SIVOM Alliance Nord-Ouest avait décidé d’augmenter jusqu’à 50% l’indemnité du président et dans une moindre mesure celle des 10 vice-présidents.

N’étant pas représentés dans cet organisme par la volonté du maire de Lambersart, ils n’ont pu voter contre ces augmentations qu’ils considèrent comme inconvenantes et qu’ils condamnent dans la période de restriction qui s’impose à tous.

Après constat qu’une majorité des activités de cet organisme intercommunal pourraient désormais être reprises par la MEL, ou être gérées de manière indépendante ou même faire l’objet de conventions spécifiques entre les communes , les élus de «  Lambersart,le Coeur en plus ! » se prononcent pour la suppression de cette structure qui coûte 4OO.OOO € par an aux Lambersartois.

LA VIEILLE POLITIQUE.

Lu ce dimanche 8 octobre dans le courrier des lecteurs de La Voix du Nord   :

CONTRATS AIDÉS UTILISÉS
Marc-Philippe Daubresse a fustigé la baisse du nombre de contrats aidés, lors du conseil municipal de Lambersart samedi dernier. On croit rêver : son candidat à la présidentielle, François Fillon, prévoyait dans son programme de supprimer les contrats aidés pour les jeunes ! N’est-ce pas cela la vieille politique qui consiste à critiquer les mesures qu’on a soutenues lorsqu’elles sont mises en œuvre par un autre parti politique ?

p. m.

POURQUOI SE GÊNER ?

Pas besoin d’aller à Paris, chez les députés et sénateurs pour rencontrer des gens qui s’auto-gratifient de nouvelles et belles indemnités. Les élus du SIVOM (dont une  majorité  d’élus lambersartois  !) ont doublé celle de leur président et « revalorisé » celles des 10 vice-présidents .
Pourquoi se gêner ? l’argent public n’est pas réservé qu’à ceux qui en ont besoin , n’est ce pas  ?

Cette belle augmentation justifiée par « des responsabilités lourdes » comme a déclaré – sans rire- M.P. Daubresse,n’ empêchera pas ces élus  de vilipender l’Etat qui assèche et écrase les colletivités locales

Pour être juste il faut noter que les élus de Bondues, Quesnoy, lompret et La Madeleine  se sont abstenus ou ont voté contre ; le maire de La Madeleine ayant même écrit , en vain, à M.P.Daubresse  « qu’à l’heure où l’argent public est devenu rare  et que des économies sont à réaliser, cette revalorisation n’apparaît pas opportune et pourrait être mal perçue par les concitoyens »

Bien vrai  et bien dit mais certains restent  irresponsables.

ASSEMBLEE DE QUARTIER HOULEUSE A CANTELEU

(Résumé écrit à partir de l’article de Renaud Mazingue ,La Voix du Nord)

  • Jeudi soir fut une bien mauvaise soirée pour C. Caudron ,premier adjoint, qui, en l’absence du sénateur-maire, Marc-Philippe Daubresse, a dû affronter seul la fronde des riverains. Une fronde alimentée par trois dossiers : le site Guy-Lefort, la construction d’une résidence pour jeunes actifs rue des Martyrs et la mise en place d’une zone bleue.

Pour le site Guy-Lefort,où devraient s’implanter trois petits immeubles sur l’emprise du stade, trois recours ont été déposés. Renaud Korber, a dénoncé un projet «  insensé et destiné à faire plaisir à des promoteurs immobiliers  ».

Rue des Martyrs, la ville entend construire une résidence pour jeunes actifs rejetée par les riverains qui craignent avant tout une augmentation de la densité de population dans un quartier confronté à des difficultés de stationnement. «  De plus, ce projet va faire disparaître le jardin des Mille-lieux, ajoutent-ils. Un des rares espaces de verdure dans un secteur très minéral. » Enfin, tous dénoncent le manque de concertation. «  C’est en amont qu’il faut nous consulter, pas lorsque vous avez déjà décidé de ce que vous alliez faire.  »

Enfin, la zone bleue est opérationnelle…,. Pour rassurer les riverains encore mal informés, Christophe Caudron a rappelé que les résidents et commerçants des secteurs concernés bénéficiaient d’une carte gratuite, les exonérant de l’utilisation de disque bleu. Conformément à ce qui avait été annoncé , le périmètre de la zone bleue va être étendu. Sera bientôt concernée la rue Auguste-Bonte qui relie les avenues de Dunkerque et de l’Hippodrome.

Conseil Municipal du Samedi 30/09/2017

Question Orale de Mme Marie-Françoise DELESALLE

Monsieur le Maire,
Lambersart, ville aux quatre fleurs, respecte-t-elle les engagements pris lors de la signature de l’agenda 21 ?
Pouvez-vous nous communiquer ceux qui ont été honorés, ceux qui restent à finaliser et à conforter ?
Je vous remercie.

Question Orale de Monsieur Olivier FAUCHILLE

Monsieur le Maire,
Quelle est la position de la ville sur ses contrats aidés, suite aux récentes restrictions imposées sur ce type de contrat de travail ?
Je vous remercie.

 

Conseil Municipal du samedi 30/09/2017

Intervention Bernard COFFYN

Articles L2122-22 et L2122-23

Le Gazon maudit

Monsieur le Maire,

Je profite de la présentation de ces articles L2122-22 et L2122-23 pour revenir sur les questions que nous avions posées au cours du Conseil Municipal du 30 juin et pour lesquelles, 3 mois plus tard, nous n’avons toujours pas obtenu de réponse.

Tout d’abord, il s’agit de l’article n° 077 du 23/05/2017 qui a trait à l’avenant n° 8 passé en procédure d’appel d’offre avec la société France Environnement titulaire du marché d’entretien nos espaces verts.

En effet, ma question avait été la suivante :

Dans ce cartouche, il est fait mention d’un avenant n° 8 qui a pour objet de retirer d’un marché d’appel d’offres une prestation de tontes à la partie forfaitaire d’un site rue du 11 novembre ( ?) pour l’année 2017.

Rue du 11 novembre

Pouvez-vous nous indiquer quel était l’espace à tondre rue du 11 novembre ?

Je n’ai malheureusement toujours pas eu de réponse à cette question, or j’aimerai avoir une réponse.

De plus, pourriez-vous m’indiquer depuis quand la ville paye la tonte de cet espace vert situé rue du 11 novembre à cette société ?

Cela nous permettra d’évaluer le coût global de cette prestation (pas de gazon à tondre rue du 11 novembre ?) car dans cet article n° 077, il est bien précisé que le montant de l’avenant baisse de 1242€  au titre de l’année 2017.

Or, le contrat global d’entretien a été signé avec la Société France Environnement en juin 2014 cela fait déjà plus de 4 ans…..

Il nous importe donc de savoir depuis quand la ville finance cette prestation de tonte rue du 11 novembre à la société France Environnement.

Je vous remercie

(Appel d’offres de 2014 décision n° 20140068 annulée et remplacée article n°91 CM du 29/09/2014 ?)

Convention signalétique avec la société SICOM

Hippo1 PontMonsieur le Maire,

Voici encore une question qui est restée sans réponse.

Lors du dernier Conseil Municipal, une question orale vous avait été posée concernant la nouvelle signalétique de la ville par Monsieur Yvon COUSIN.

Il nous avait été répondu en partie aux questions relatives à ce sujet.

Néanmoins, il ne nous avait pas été communiqué les raisons qui expliqueraient le pourquoi la convention signée avec la société SICOM n’avait pas été présentée au Conseil Municipal dans les articles L2122-22 et L2122-23.

Pourriez-vous enfin nous éclairer à ce sujet.

Je vous remercie.

Marchés Publics

Monsieur le Maire,

Nous sommes inquiets de constater que 4 marchés présentés ce matin, les n° 28, 29, 30 et 31, concernent des cabinets de Conseils juridiques et de représentations en justice :

 Marché n° 28  du 07/09/2017  MAPA 17PA2501                          Conseil juridique et représentation en justice                                                 Lot 1 : Droit public                                                                                                           Cabinets : FIDAL, SARTORIO, Groupement AD2P et LAFAY
1 an reconductible 3 fois 1 an Sans minimum ni maximum

Marché n° 29 du 07/09/2017  MAPA 17PA2502                                    Conseil juridique et représentation en justice
Lot 2 : Droit des finances publiques
Cabinets : ANTHIAN, SARBATX, DRAI,
Groupement SEBAN – ARBOR  et TOURNOUD
1 an reconductible 3 fois 1 an Sans minimum ni maximum

Marché n° 30 du 08/09/2017 MAPA 17PA2503
Conseil juridique et représentation en justice
Lot 3 : Droit privé
Cabinets : THEMES, CLAISSE et AD2P
1 an reconductible 3 fois 1 an Sans minimum ni maximum

 Marché n° 31 du 08/09/2017 MAPA 17PA2504
Conseil juridique et représentation en justice
Lot 4 : Droit pénal
Cabinets :  THEMES, CLAISSE et SEBAN
1 an reconductible 3 fois 1 an Sans minimum ni maximum

Pourquoi une telle abondance de Marchés avec des sociétés de Conseil et de représentation en justice , la ville serait-elle en danger vis-à-vis de la justice ?

Ou, serait-ce parce que Mme DAUBRESSE-ASTRUC et Monsieur Sébastien LEBLANC vont prochainement comparaître en correctionnelle ?

La Voix du Nord est-elle sélective quant aux informations qu’elle délivrent lors des Conseils Municipaux ?

A ce jour, force est de constater qu’elle ne vous dit pas tout……..