Communiqué de presse du groupe d’élus « Lambersart, le Cœur en Plus ».

Les 5 à 7 CITOYENS

Dans le cadre du grand débat national, et en complément d’actions que pourrait proposer la municipalité, les élus de « Lambersart, le Cœur en Plus » ouvriront leur permanence à des rencontres thématiques en groupes restreints où chacun pourra s’exprimer et participer à l’écriture d’un cahier de doléances et de propositions.

Ces rendez-vous citoyens auront lieu à la mairie de 17h00 à 19h00 (voire au-delà) dans la salle située sur le parking du restaurant scolaire, chaque jeudi (sauf vacances scolaires) et aborderont les thèmes suivants :

31/01 Notre démocratie et ses institutions

07/02 Nos impôts

28/02 La qualité de vie pour tous, aujourd’hui et demain

07/03 Un esprit citoyen nouveau à promouvoir

14/03 Les injustices à combattre.

Ouvert à tous.

Annonce de votre participation souhaitée au 06 11 57 32 01

ENCORE A LA TRAINE

Quand donc serons nous des pionniers, des innovateurs ?

Voilà près de trois ans que nous vantons les bienfaits du budget participatif qui , dans un premier temps collecte les projets que proposent des habitants pour ensuite les faire choisir par l’ensemble de la population avant de les financer par un budget prédéterminé.

Malheureusement la léthargie lambersartoise  est ici toujours   plus forte que l’esprit de création. A  l’exception de l’initiative , pourtant  née à Roubaix, qui vise le zéro-déchet, nous vivons dans  le train train communal habituel.

Et ce début janvier remue le couteau dans la plaie : La ville de Lille qui s’est lancée dans la mise en œuvre du budget participatif a sélectionné  323  propositions et aujourd’hui on apprend que  Marcq en Baroeul a  reçu 73  propositions  .

Qu’attend on à Lambersart ?

voici une proposition : que l’argent prévu pour l’exposition sur les parfums de GRASSE constitue une partie de la somme qui devrait être consacrée au budget participatf.