LES CINQ A SEPT CITOYENS : NOS IMPOTS

DEBAT SUR LES IMPÔTS 7/02/2019.

Quelles sont toutes les choses qui pourraient être faites pour améliorer l’information des citoyens sur l’utilisation des impôts ?

Informer sur la répartition de la dépense des 1000€ (cf tableau joint au dossier). Diffuser sur internet rapports CRC régionaux . Assurer un suivi des rapports CRC .Mieux informer sur dépenses sociales. Informer sur impôts lors du service national universel

Que faudrait-il faire pour rendre la fiscalité plus juste et plus efficace ?

Que tout soit déclaré. Simplifier le réglementation. Supprimer les privilèges (journalistes,niches fiscales). Que tous paient l’impôt (même minime). que l’impôt soit proportionnel et progressif.

Afin de réduire le déficit public, il faut avant tout avant tout :

-réduire la dépense publique

-ne pas tolérer le déficit du budget de l’ETAT ( pourquoi pas une commission de surendettement de l’Etat?)

-assurer l’égalité devant l’impôt (suppression des avantages en nature)

-pourchasser les gaspillages

Quels sont selon vous les impôts qu’il faut baisser en priorité ?

La TVA sur produits de consommation courante. Augmenter la fiscalité sur produits de luxe. Fiscalisation même sur les oeuvres d’art. Réduire la CSG à 6,6% pour les femmes retraitées. indexer les retraites sur le taux de l’inflation. Restituer la 1/2 part d’IRPP à toutes les veuves .

Quelles dépenses publiques faut-il réduire en priorité ?

-les dépenses de l’Etat et les dépenses sociales en simplifiant et clarifiant ces dépenses sociales

Parmi les dépenses de l’Etat et des collectivités territoriales , dans quels domaines faut-il avant tout faire des économies ?

-Dans chaque domaine il faut lutter contre le gaspillage

-Rationaliser et coordonner sans réduire le personnel

-lutter contre les privilèges

-Réduire le mille-feuille institutionnel

Afin de financer les dépenses sociales, il faut…

  • Reculer l’âge de la retraite
  • Augmenter le temps de travail
  • Revoir les conditions d’attribution de certaines aides sociales

    Réduire , voire supprimer les aides sociales aux gens les plus riches

  • les heures supplémentaires doivent être fiscalisées
  • les objectifs attendus doivent être mieux évalués

S’il faut selon vous revoir les conditions d’attribution de certaines aides sociales, lesquelles doivent être concernées ?

Allocations familiales (?) ; Il faut aussi évaluer l’efficacité de ces dépenses par rapport aux objectifs attendus.

Quels sont les domaines prioritaires où notre protection sociale doit être renforcée ?

Dépendances – handicaps- aides à l’enfance- MAIS , moins ponctionner les retraités qui doivent être hébergés en EPHAD. attribuer les allocations familiales aux institutions où les enfants sont placés et non à leurs parents . Primes de rentrée pour les enfants et non les parents (utilisation de bons). Assurer le 5e risque (vieillesse/ autonomie).

Pour quelle(s) politique(s) publique(s) ou pour quels domaines d’action publique, seriez-vous prêts à payer plus d’impôts ?

Peu importe les domaines pourvu qu’il y ait plus de visibilité de la dépense, plus de rationalisation de la dépense et plus de transparence. Pour la justice une meilleure répartition géographique des moyens est nécessaire.

Seriez vous prêts à payer un impôt pour encourager des comportements bénéfiques à la collectivité comme la fiscalité écologique ou la fiscalité sur le tabac ou l’alcool ?

OUI

Y a-t-il d’autres points sur les impôts et les dépenses sur lesquels vous souhaiteriez vous exprimer ?

Augmenter les contrôles et sanctionner l’évasion fiscale (100mlds) et la corruption(30 mlds) – Développer les transports ferroviaires régionaux- Mettre davantage de moyens sur l’apprentissage- Favoriser les recherches appliquées- Réduire le mille-feuille en supprimant des étages (SIVOM, deprtement , région ?)et les doublons (comités tourisme ). Etablir l’équité dans le versement des pensions (H-F) de retraite- Aider le pers âgées à maîtriser l’informatique-

les 5 à 7 CITOYENS ( 1ère réunion)

La première réunion dans le cadre du « Grand Débat National »  que nous avons organisée, a été consacrée aux échanges sur notre démocratie et ses institutions. Une autre réunion -le 7 mars- poursuivra la réflexion en proposant d’échanger sur le thème  » Comment promouvoir l’esprit citoyen  ?

De cette première réunion on peut extraire quelques idées  :

C’est au  maire  surtout, suivi du député que  les citoyens font le plus confiance parmi les élus.

Plutôt que donner plus d’importance aux associations et aux organisations syndicales et professionnelles , il serait préférable de les écouter davantage et de leur donner « un retour »  des débats et décisions

Le non-cumul des mandats est une bonne chose . Les mandats devraient être limités à deux, dans la durée.

Pour mieux représenter les différentes sensibilités politiques il faut établir , en partie, la proportionnelle y compris dans les élections départementales et régionales

Il est souhaitable de réduire le nombre de parlementaires

il est aussi souhaitable de supprimer une partie du mille-feuilles institutionnel .ex : les SIVOM et le CESR. Il faudrait aussi mixer départements et régions.

Le vote blanc devrait être comptabilisé  et non indiqué pour information

Le tirage au sort de citoyens pour les associer à la décision publique serait une bonne chose

Pour contrôler les dépenses publiques ,le rôle de la Cour et des Chambres des comptes devrait être accru, leurs moyens devraient être augmentés en particulier pour assurer le suivi . Dans ce domaine les citoyens devraient, sous des formes à définir, avoir le droit d’interpeller.

Le Sénat et le CESR devraient être supprimés. Eventuellement le Sénat pourrait être remplacé par une assemblée composée de citoyens tirés au sort;

Le nombre de lois est trop important . Il faut en supprimer .

Après une condamnation  dans certains cas, en particulier pour délit dans la gestion de l’argent public, nul ne devrait pouvoir se présenter à une élection pendant 15 ans .

avant la deuxième réunion sur la démocratie et l’esprit citoyen  programmée le 7 mars ; la réunion sur les impôts se tiendra jeudi prochain 7 février 2019 de 17 à 19H  à la mairie salle située derrière le restaurant scolaire.