A Lambersart quand le Taux baisse l’impôt augmente !

A Lambersart quand le Taux baisse l’impôt augmente !

2018-10-17 Le Taux diminue pas l'impôt

Ce mercredi M. DELCROIX, journaliste de La Voix du Nord est revenu sur l’étonnement et la déception de nombreux Lambersartois à qui on avait annoncé que la baisse de 30% de la taxe d’habitation décidée par le gouvernement leur vaudrait une agréable diminution de leur impôt local.

Déception en effet.

Il a cité l’exemple d’un Lambersartois qui doit payer 940 € cette année alors qu’il n’en payait que 816 € l’an dernier.

Où est le bénéfice ?

Est-ce encore une tromperie ?

L’ex maire de Lambersart que certains ont trop vite classé parmi les maires « vertueux.  » parce qu’ils ont baissé l’impôt local (Moins 1,4% à Lambersart) mérite-t-il cet éloge ?

Pas du tout a écrit Bernard COFFYN, élu d’opposition de « Lambersart le Cœur en Plus ! »

« 40% des contribuables lambersartois voient à présent leur taxe d’habitation augmenter en moyenne de 100 € »

Comment peut-on expliquer ce désenchantement ?

  1. DELCROIX l’explique en précisant que Marc-Philippe DAUBRESSE avait décidé en 2017 de faire voter une baisse de 15% à 5% de l’abattement général à la base qui bénéficie à tous les contribuables ; ce qui correspondait donc à une hausse importante du montant de cet impôt. Il promettait de compenser cette hausse « par une baisse significative » du taux de cette même taxe. Ce qui n’a pas été le cas puisque la baisse n’a été que de 1,37%.

Hélas donc ! Et, selon B. COFFYN, beaucoup de contribuables ont perdu une partie de l’avantage qu’aurait pu leur procurer la suppression des 30% gouvernementaux.

Et il y a plus machiavélique encore. En effet, si les contribuables ont été floués, la ville, quant à elle, en a profité. « Selon les calculs de B. COFFYN, ajoute M. DELCROIX :

« La baisse de l’abattement a généré 1.100.000€ de recettes supplémentaires pour la ville quand, dans le même temps, la baisse du taux de la T.H. prive la ville de 400.000 €. Soit un gain de 700 000 €. Une nouvelle augmentation des impôts locaux ! Fulmine M. COFFYN alors que la baisse du taux de la T.H. pouvait laisser penser l’inverse ».

Benoîtement ou coupablement, Christiane KRIEGER, maire, « assume les décisions prises » et reconnaît « qu’elle savait qu’il y aurait une augmentation pour certains ménages ».

A-t-elle alors menti par omission ou a-t-elle voulu cacher l’impact de ce montage condamnable ?

Se rend-t-elle compte aussi qu’en déclarant, comme son mentor Marc-Philippe DAUBRESSE que « si des ménages ont des difficultés à supporter cette hausse…des solutions pourraient être mises en place avec le CCAS »,

elle annonce une solution impossible car interdite par la loi !

Depuis quand en effet le CCAS peut-il se substituer aux contribuables pour le paiement de l’impôt ?

Mauvaise foi ou incompétence ?

De plus, nous avons constaté que les taxes d’habitation les plus modestes étaient davantage impactées par l’impôt DAUBRESSE alors que celles les plus importantes l’étaient moins.

En effet, comme il s’agit d’un abattement forfaitaire commun à tous les Lambersartois, sa réduction des 2/3, soit – 263€ d’abattement voulue par DAUBRESSE, représente un pourcentage plus important pour une taxe d’habitation faible que pour une taxe d’habitation élevée.

Ce constat est confirmé par les encadrés du Ministère des Finances figurant sur les avis d’imposition des contribuables qui bénéficient de l’exonération où l’on peut observer que pour une taxe d’habitation de 1069€ la perte de gain est de 19€ alors que pour une taxe d’habitation (plus faible) de 684€  la perte de gain est là, plus importante 22€.

CCI_000100

Heureusement donc que les contribuables aux logements les plus modestes et aux revenus les plus faibles bénéficient de l’exonération mais quid des autres ?

Au plus votre taxe d’habitation est élevée au moins vous serez impacté par l’impôt DAUBRESSE.

N’est-ce pas là le monde à l’envers ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *