DALLAS A LAMBERSART (1)

DALLAS A LAMBERSART (1)

Pas besoin d’épiloguer . Il suffit de relire les articles écrits dans Lambersart-Infos au nom de la majorité municipale en 2018 pour comprendre.

En septembre , on s’attendrissait en lisant que « les 28 élus de la majorité municipale, toutes tendances confondues, ont réaffirmé unanimement leur soutien à notre ancien maire pour les actions menées dans le passé et à notre nouveau maire pour les actions présentes et à venir »

La même année , dans un autre numéro , on apprenait avec plaisir, à propos de C. Krieger,  nouveau maire,  « qu’elle peut compter sur le total soutien de notre équipe et de notre ancien maire »

Quelle union !

Sauf que cette semaine , La Voix du Nord titre dans les pages locales : « Lâchée de toutes parts, C. Krieger a choisi de se taire  ». Lâchée par la population qui conteste les projets immobiliers ? Oui. , Lâchée par une grande partie de ses amis ? Oui . Lâchée par l’ancien maire à qui elle vouait pourtant une fidélité aveugle et sans bornes ? Oui …

Cruelle désillusion

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *