Puisque Lambersart est bien gérée, nos enfants seront privés de gouter!

Puisque Lambersart est bien gérée, nos enfants seront privés de gouter!

Lors du dernier Conseil Municipal, le
Maire et son équipe se targuaient d’avoir une
« gestion toujours plus rigoureuse de la ville, en
diminuant le coût de fonctionnement, tout en ne touchant
pas à la qualité de service rendu aux habitants »,
et donc sans augmenter les impôts.

Les économies sont d’ailleurs si
extraordinaires au final, année après année, que, si
vraiment on ne touchait pas à la qualité des services, on
serait bien en droit de se demander quelle devait être la
gabegie et l’absence de contrôle des dépenses qui
existaient avant!!

Hélas c’est totalement faux…

Alors que les adjoints reprenaient en
choeur ce crédo d’autosatisfaction, la réalité du
terrain était tout autre…

Nous ne reviendrons pas ici sur la
politique de revente des terrains de la ville à des
promoteurs dont nous reparlerons plus tard, mais bien d’un
sujet qui touche directement nos plus jeunes.

Le matin même du Conseil Municipal
commençait à être distribué cette feuille… Sous son
air pédagogique ce document avait en réalité un terrible
sens : les enfants n’auront plus de gouter fournis par la
structure d’accueil!

FullSizeRender

Oui, vous avez bien lu, sans en avoir
l’air, la majorité a tenté d’augmenter de près de 20%
le coût des centres aérés aux familles les plus modestes
de notre ville,en supprimant les budgets alimentaires,
c’est à dire les gouters de nos enfants.

Bien entendu, les gens avaient le
choix! Ils pouvaient ne pas subir la hausse indirecte de la
prestation… Il suffisait pour cela de laisser leur enfant
se rendre au centre…sans gouter.

A l’heure dite, il reviendrait sans
doute au personnel de la ville d’aller occuper ceux qui
n’avaient pas la chance d’avoir des parents en mesure de
supporter cette charge financière supplémentaire, pendant
que les plus privilégiés dégustaient un gouter bien
mérité.

Outre l’aspect « santé
public », n’est ce pas une honte de créer ainsi une
telle inégalité entre les enfants?

Déjà que nos animateurs font des
miracles pour proposer à nos bouts de choux des centres
sympas avec des budgets faméliques, mais en plus voilà
qu’on les laisse en première ligne sur cette décision
désastreuse pour les familles dont voici le détail des
calculs du surcoût occasionné :

Prix d un goûter (basique) qui
suit les recommandations de leur document

– Eau 6x50cl = 1,19 € soit
0,20cts/1
– Jus pomme 6x50cl = 2,09€ soit
0,35cts/1
– Compotes 20x90gr= 6,70€ soit
0,34cts/1
– Gâteau 4 paquets de 4 gâteaux
=1,19€ soit 0,30cts/1

Résultats prix d un goûter 1,20€
par jour

Famille 3 enfants inscrits QF 727 au
centre Perrault Bettignies

CENTRE 14×3 =42 €
CANTINE
16,35×3=49€05
GOÛTER
(1€20×3)×5=18€

Soit 109€05 pour les 3
Soit 36€35 par enfant pour 1 semaine
au lieu de 30€35 avec goûter fournit par la
mairie
Augmentation d’environ 20 %

Famille 1 enfant inscrit QF 868
Perrault Bettignies

CENTRE 17 €
CANTINE 16€35
GOÛTER 1,20×5 = 6€

Soit 39€35 pour une semaine au
lieu de 33€35 avec goûter fournit par la mairie
Augmentation d environ 20%

Nous avons de suite été alertés par
les habitants et avons relevé ce point lors du conseil
municipal qui concernait le budget.

Embarrassé, le Maire a refusé de
débattre en stoppant le débat après nous avoir laissé
donné un premier avis, et surtout en
« oubliant » de nous répondre sur ce point
précis…

Heureusement, la Voix du Nord
n’a pas loupé l’information et s’en est fait
l’écho dans l’article relatant les débats…

A priori, après une semaine de ce
fonctionnement scandaleux, il se dit que la majorité ferait
déjà machine arrière!! Et ré-instaurerait les
gouters dès la semaine prochaine…

Une victoire pour nos enfants… Mais
à quel prix?

Il semblerait que les mini-camps, seul
opportunité de départ en vacances pour beaucoup de jeunes
soient déjà dans le viseur…

Nous ne laisserons pas
passer…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *